Visites et Séjours touristiques à Dourdan

FR

Balades, forêt, randonnées

Évadez-vous dans la forêt domaniale aux portes du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

1600 hectares de balades et de verdures, la forêt royale de Dourdan se prête à toutes vos envies. A pied ou en vélo !

 


Dès les Mérovingiens, ces massifs appartiennent au domaine royal. La forêt de l’Ouÿe doit son nom à l’abbaye fondée en 1163 par Louis VII.

Philippe Auguste révoquera la donation de la parcelle faite par son père mais Saint-Louis rendit le domaine aux religieux qui le conservèrent jusqu’au XVIIIe siècle.

Le reste de la forêt fut souvent donné en apanage à des princes de sang. Louis XIV l’octroya à son frère Philippe d’Orléans. Elle restera dans la famille d’Orléans jusqu’à la Révolution.

En 1870, la forêt jusqu'alors propriété des seigneurs locaux revint définitivement à l'État.

Flore

Le chêne est la principale essence de la forêt, à certains endroits sablonneux il est remplacé par des pins. On y trouve également châtaigniers, frênes, hêtres, bouleaux et charmes ainsi qu'une dizaine de cormiers.

Champignons

Une douzaines d’espèces de champignons sont répertoriées. bolets, russules, amanites, lactaires.. Dans tous les cas, n'hésitez pas à soulever, délicatement, les tas de feuilles mortes : elles peuvent cacher un trésor ! Les bons coins pour cueillir les champignons : Près du carrefour de la Croix-de-Nemours, sur la D 836, au nord-ouest de Dourdan. 

Faune

La forêt abrite différents gibiers : cerfs, chevreuils, sangliers. On y trouve également d'autres mammifères tels que l’écureuil, le blaireau, le hérisson ou des chauves-souris.

On compte une soixantaine d’espèces d’oiseaux vivant dans la forêt. Certains y vivent toute l'année, comme le rouge-gorge. D’autres n'y font qu'un passage saisonnier, comme le coucou durant les beaux jours, ou la grive mauvis l'hiver. Les chants que l'on peut entendre sont principalement le fait des mésanges et des pouillots. Quant aux martèlements, ils sont le fait de quatre espèces de pics : pic vert, pic noir, pic épeiche, pic mar.

 

Les incontournables

Le chêne des 6 frères est situé dans le bois des Boissières à proximité de la ferme de Trouvilliers. Ce gigantesque chêne rouvre serait âgé de 500 ans. Avec un tronc énorme de 6,70 m de circonférence et ses 33 m de hauteur, il domine les arbres de la forêt environnante. A trois mètres du sol, partent six troncs qui s’écartent les uns des autres.

Cet arbre est classé au répertoire des monuments naturels. La légende raconte que ce serait François 1er qui aurait laissé tomber un gland en 1500 ! Mais, de fait, il est contemporain du Maréchal de Biron, au temps d’Henri III et Henri IV qui participa à la prise de Dourdan en 1591. Un peu plus tard, Delescornay y fait allusion dans son ouvrage sur Dourdan datant de 1624.

Au centre des six troncs existe une cavité remplie d’eau que l’on dit bénite. Le trop-plein s’écoule le long du tronc en laissant une longue traînée noire sur l’écorce. 

Le chêne aux loups, 36 m de hauteur, 4,05 m de circonférence, âge 250 ans. Cet  arbre  magnifique est situé au bord de la Route du Loup, et nous rappelle la présence des loups dans cette forêt. En  1754,  une  bande  de  loups  envahit  la région,  jusqu’aux  faubourgs  de  Dourdan, terrorisant les bestiaux. Ils ont aujourd'hui tous disparus. 

Le chêne Marie Poussepin, 24m de hauteur, 3,15m de circonférence, âge 170 ans. Ce chêne porte le nom de la Bienheureuse Marie Poussepin, (1653-1744), une religieuse française née à Dourdan, fondatrice de la congrégation des Soeurs de la charité dominicaines de la Présentation, “pour instruire les filles et servir les malades pauvres”.

Les étangs des Fontaines Bouillantes sont des zones humides abritant une multitude d’espèces d’oiseaux et d’insectes. Elles accueillent une flore inféodée à ce type de milieux. La peupleraie abrite une station d’epipactis à larges feuilles, espèces d’orchidées relativement répandues dans notre région.

Ces étangs apportent le gîte et le couvert à de nombreuses espèces. En effet, milieu propice pour les oiseaux, on peut y observer facilement canards colvert, foulques macroule et également d’autres espèces comme le martin-pêcheur ou la bergeronnette des ruisseaux.

L’Abbaye de l’Ouÿe  nichée au milieu des bois est un havre de paix à l’écart des routes passantes. Il semble qu’il existait en cet endroit, depuis l’antiquité tardive, un ou plusieurs oratoires qui auraient remplacé un sanctuaire païen.

Les balades

Une carte « Guide de la forêt domaniale » réalisée par l'ONF est en vente à l’accueil de Dourdan Tourisme au prix de 1.50 €. Vous trouverez également ci-dessous des itinéraires de randonnée au départ de Dourdan Tourisme.