Visites et Séjours touristiques à Dourdan

  • Château Dourdan décoration noël

Le Musée et le château

800 ans d'histoire

De construction royale, le château est le site emblématique de la ville.

Fermeture
En raison des travaux, la cour le château et le musée sont fermés jusqu'au 31 janvier 2019. Pas de visite possible. 

Les travaux commencent par les terrassements et le creusement des tranchées en vue du raccordement des réseaux (électricité, eau). Le site est totalement fermé. Nous vous tiendrons au courant des évolutions du chantier et des conditions d'ouverture.  

Vue de la partie nord du château

 

Le château de Dourdan, achevé vers 1222 par Philippe Auguste, succèda à un édifice en bois datant d’Hugues Capet. Il est l’aboutissement du système dit philippien qui se caractérise par un plan régulier, un large fossé, des tours rondes aux angles dont la plus importante est la tour maîtresse, trois tours de flanquement, un châtelet d’entrée défensif, une vaste cour centrale bordée par le logis royal et une chapelle. En Ile-de-France, Dourdan est l’une des seules forteresses du XIIIe siècle qui ait conservé l’essentiel de ses structures : donjon, tours, fossés secs… 

Vue du château-prison - Estampe, début XIXème

Des prisonniers célèbres :

Jeanne de Bourgogne, épouse de Philippe V est impliquée en 1314 dans le scandale de la Tour de Nesle. Elle est enfermée dans le donjon pendant un an le temps de son procès. Innocentée, Jeanne devient reine de France. Maurice Druon relate cet épisode dans son livre Les rois maudits.

Etienne de Vignoles dit La Hire devient le compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. En 1430, trahi par les Bourguignons, La Hire est emprisonné dans le donjon mais s’en échappe en 1433. Il est connu encore aujourd’hui par les amateurs de jeu de carte puisqu’il a donné son nom au valet de cœur.

Un château en partie dérasé :

Pendant les guerres de Religion, le château, tenu par la Ligue, est gravement endommagé, notamment lors du siège de 1591 soutenu par l'armée royale de Henri IV. Le château perd alors toutes ses parties supérieures : toitures, chemins de ronde....Au début du XVIIe siècle, Harlay de Sancy puis Sully, s'attachent à lui redonner une apparence.    

 

Prison Royale :

A partir de 1672, le château est transformé en prison royale par Philippe d’Orléans. Devenu prison départementale à la Révolution Française, puis prison municipale, il abritera des détenus jusqu’en 1852.  

Une demeure privée :

Le 24 mars 1852, le château est vendu à un dourdannais, Amédée Guénée. A sa mort en 1863, il lègue son bien à la famille Guyot qui le transforme en demeure particulière. Joseph Guyot (1836-1924), érudit et historien, passe sa vie à restaurer le château. En 1961, la forteresse devient propriété de la ville de Dourdan puis est classée Monument Historique en 1964. 

Façade extérieure du château au début du XXe siècle

La façade extérieure actuelle

Le Musée du château :

Joseph Guyot aménage l'ancien grenier à sel, érigé dans la cour du château au XVIIIe siècle, en une agréable demeure avec tout le confort de son époque. Cette habitation conserve encore ses décors éclectiques et néo-gothiques. Cette maison privée va être progressivement transformée en musée par Maître Jean Chanson, notaire à Dourdan, qui commence à y exposer des collections. Le château et son musée sont classés au titre des Monuments historiques en 1964. Labellisée Musée de France en 2003, la maison-musée abrite des collections de qualité.

Salle de l'hôtel-Dieu - Intérieur du Musée du château

Un château en chantier : 2018-2019

L'année 2018 marque la mise en chantier d'un projet de valorisation. Le château-musée sera partiellement fermé en fonction de l'évolution des travaux. 

Mieux accueillir tous les publics, mieux faire comprendre l'histoire du monument, tels sont les objectifs.

Extension (copyright Soja Architecture)

Un nouveau bâtiment de 132 m², réversible, en bois et verre, prendra place le long de la courtine nord. Son emprise au sol correspondra à l'emplacement d'un ancien logis médiéval. Posé sur pilotis, il n'impactera pas le sol archéologique. Il s'intégrera dans la volumétrie de la cour, ses proportions ne dépassant pas la hauteur du mur des courtines. De larges baies vitrées offriront une vue sur le donjon, pièce maîtresse de l'architecture médiévale. Un puits du XIIIe siècle, récemment découvert, sera valorisé au centre du bâtiment. L'accessibilité PMR au cœur du projet (rampe d'accès, toilettes aux normes, platelage reliant le nouveau bâtiment au musée...) créera tout un circuit de plain-pied.

Ces nouveaux espaces comprendront un accueil avec billetterie, librairie, sanitaires et casiers ; une salle modulable pour les activités pédagogiques et les conférences ; une salle de mise en valeur du site avec la projection d'un film sur l'évolution du château, des maquettes tactiles et une frise chronologique.

La muséographie au rez-de-chaussée du musée sera modernisée grâce à l'utilisation d'outils de médiation : tablettes numériques, panneaux explicatifs, maquettes, vitrines, éclairages, caissons lumineux... Trois sujets présenteront le contexte historique, militaire, urbain et économique ayant présidé au développement de la forteresse : Territoire et pouvoirs ; Lieux de séjours ; Château fort défensif. Ce dernier thème sera idéalement situé dans la salle de garde du châtelet du XIIIe siècle. Les illustrations et objets phares permettront à tous les publics un partage de connaissance : les atouts d'une visite nouvelle génération !    

Muséographie (copyright David Lebreton)

  

Musée du château

Place du Général de Gaulle

91410 Dourdan

01 64 59 66 83
museeduchateau@mairie-dourdan.fr

Site Web

Twitter @ChateauDourdan

Tarifs :

Visite libre : 

Plein tarif : 3,80 € / Tarif réduit : 1,90 € (de 7 à 18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi, personnes en situation de handicap)

Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans et les enseignants

Visites guidées : Dimanche à 15h

Plein tarif : 6 € / Tarif réduit : 3 €